Jazz Ingram, artiste originaire d’Atlanta a partagé il y quelques jours de cela son nouveau single ‘2AM’.

Réfléchissant sur sa retraite potentielle de la scène de la fête, Ingram, 21 ans, considère que la prochaine meilleure alternative à être dehors à 2h du matin, c’est de plutôt être à la maison à cette heure là.

Les gens font la fête comme si c’était leur profession, vous savez.
Quand j’ai écrit cette chanson, j’étais vraiment au début de ma phase ‘Je ne pourrai pas sortir’. Cette chanson est une sorte d’enregistrement de mes intentions, passant de sortir tout le temps à ce que je suis maintenant.

‘2AM’ est produit par Owwwls, producteur de hip-hop new-yorkais et collaborateur de Princess Nokia et c’est le dernier ajout à la production désormais conséquente d’Ingram de perles de rap punchy – ou ‘diary entries’, comme il les appelle. Son catalogue grandissant de titres couvre tout, de son amour éternel pour le hip-hop ‘Blue Gatorade’ aux freestyles cathartiques de minuit ‘U Turn’, tous publiés par son partenaire de label, l’impressionnant b4 basé à New York.

Fils d’un poète, né à Rochester, NY, la compétence de Jazz Ingram avec les mots s’est développée à un jeune âge. Déménageant avec sa famille immédiate à Atlanta, l’une des premières expositions de Jazz au rap a été via sa cousine Audra the Rapper qui l’a encouragé à rapper sur des rythmes prédéfinis. Le téléchargement de son premier single à l’âge de 15 ans, intitulé ‘Make Em Bounce’ a aidé Jazz à se bâtir une petite mais dévouée communauté de followers. Maintenant, avec 2 EPs à son actif, composés de morceaux parfois étranges et merveilleux, ce dernier single de Jazz renforce encore un peu plus son statut en tant que l’une des nouvelles voix les plus passionnantes d’Atlanta.

Le single ‘2AM’ est disponible à l’achat et en streaming dès à présent sur toutes les plateformes digitales via b4.

Acheter sur Apple Music

Jazz Ingram: Soundcloud | Twitter