A dire vrai, je ne sais rien de axSoul ou Clayton Samus, appelez-le comme vous voulez. Tombé un peu par hasard sur son ou leur album, The Lovely Savage, je me suis laissé prendre au jeu, en passant d’une écoute distraite à une répétitive, afin de mieux cerner le concept pour au final rester quand même sur ma faim…
Par contre une chose est sûre, le thème est la lenteur, tout va au ralenti, no stress, ambiance hyper-cool, où tous les acteurs de l’album nous donnent l’impression de s’en foutre, d’être blasé ou tout simplement sont sous forte influence de stupéfiants. On peut faire des comparaisons avec ce que font le A$ap Mob ou Odd Future, mais voilà l’ennui risque de vous gagner au bout des 28 minutes de la tape. Quelques titres sont quand même de bonne facture, Charles Barkley qui est peut-être un hommage au légendaire basketteur ou le très réussi Raccoon qui m’aura fait penser à Pharcyde puis des titres comme Black Sheep ou Beeper.
Pour vous faire un avis sur The Lovely Savage rien de plus simple: écouter ce qui suit puis faire un tour sur le bandcamp de axSoul où vous pourrez l’écouter et le télécharger en entier si ça vous dit.