Rendre le monde étrange est le maître-mot de KillASon, qui signe son retour avec ‘STW2’, son 3e EP, suite et fin du diptyque, ‘Strange The World’.

Soutenu et apprécié à juste titre par l’ensemble des médias français et internationaux depuis ses débuts en 2016, KillASon, artiste multitâche et figure atypique du hip-hop made in France, préfère parler d’energy music, pour cataloguer sa musique, privilégiant des punchlines qui font rigoler, danser et procurent de la joie.

Avec ce nouvel EP composé de 5 titres, KillASon tente de s’affirmer en tant que chanteur, veillant à affiner aussi bien son univers musical que le concept.

En ouverture du projet, ‘Free’, morceau résolument pop, fait état d’un homme tourmenté, en l’occurence son grand-père, traumatisé par la disparition mystérieuse de son premier amour, dont l’esprit l’invite à se libérer de son anxiété et à aller de l’avant.

‘Blow’, le 1er single du projet, aborde l’intolérance et la xénophobie ambiante, que l’on peut observer aujourd’hui en Europe et qui finiront bien par nous péter au visage.

‘Karma Up’ est un hymne à la joie, probablement le morceau le plus léger de l’EP, tandis que ‘Young Prince’, sur une bande sonore pop-rock avec un clin d’oeil au regretté The Artist, nous relate les tribulations d’un fils de dictateur, prêt à tout pour garder son pouvoir.

Mon favori du projet est le pompeux ‘Ghost’, sur lequel il alterne rap et chant avec beaucoup de facilité et réussite, invitant à se transformer en spectre lorsque l’entente devient impossible.

Chaleureux, parfois mélancolique mais irrésistiblement dansant, ‘STW2’ est un EP essentiel, qui à sa manière se distingue comme l’outil dont nous aurons tous besoin pour comprendre la finalité de rendre le monde étrange, ultime moyen d’affronter le réel.

‘STW2’ est disponible depuis le 26 Janvier:

KillASon : Soundcloud | Facebook | Website